Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Donneurs de Sang Benevoles Sans Frontieres
  • : Pour partage de témoignages de donneurs, de transfusés, d'opérés et de greffés, de militants associatifs en faveur du don de sang bénévole pratiqués dans de très nombreux pays. Et infos brêves.
  • Contact

Le don de sang bénévole concerne chacun d'entre nous et il n'y a pas de frontières entre donneurs et receveurs de produit sanguin. Chaque donneur peut ainsi, grâce à son geste, contribuer à sauver des vies.

Rappelons que le don de sang est anomyme, gratuit et volontaire. C'est une noble action qui unit dans un même but tous les donneurs, quelque soit leur nationalité, leur race ou leur religion.

Ainsi, c'est pour permettre aux donneurs, aux malades, greffés et accidentés ayant eu besoin d'une transfusion sanguine, aux militants du don de sang bénévole et à toute personne sympathisante de se rapprocher et de communiquer, que l'Association pour le Don de Sang Bénévole d'Entzheim (en sigle ADSBE) [67 - Alsace France] a souhaité mettre à disposition ce Blog OUVERT A TOUS en complément de son site Internet :
www.adsb-entzheim.asso.fr 

D'où que vous soyez dans le monde, merci de nous poster sans attendre vos commentaires, de nous faire part de vos expériences, d'une information,conseils et pensées...

Pour cela, rien de plus simple, choississez le thème qui vous intéresse 
et exprimez vous.

                         A vous la parole !

 images_don_sang.jpg
 

English version

Recherche

Zéro carbone

un arbre grâce au petit geste écolo de mon blo

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 11:55

Au nom des malades, un grand merci à tous les participants à la collecte de sang du lundi 14 mai 2012 à Entzheim.   Ci-dessous, Jean Pierre,  notre trésorier.

 

DSCN4065.JPG

 

Après celle de mars, ce fut à nouveau un grand succès puisqu'il s'agit de notre 2ème meilleure collecte ex aequo organisée depuis notre création en février 1985. Jugez en plutôt : 89 donneurs présentés dont 15 nouveaux venus !

 

Précisons que le démarchage des habitants du nouveau lotissement "Terres de la Chapelle" a été poursuivi efficacement par Simone ainsi que notre opération de promotion phare pour 2012, le parrainage "je viens accompagné(e)" avec remise de places cinéma au nouveau donneur ainsi qu'au parrain.

 

 Notre record toutes catégories de 93 donneurs datant d'août 1995 tient toujours !
Mais jusqu'à quand ?

 

 Par une belle journée, des tables ont été dressées à l'extérieur pour mieux profiter du traditionnel barbecue avec Michel et Antoine aux manettes !

 

DSCN4072.JPG

 

Comme suite au concours d'affiches organisé par les élèves de 3ème du collège Galilée de Lingolsheim sous la conduite de leur professeur Yvonne BREVERS qui est également notre vice-présidente, les créations ont également été exposées durant notre collecte en proposant aux donneurs, au comité de l'ADSBE et au personnel de l'EFSA de voter pour choisir les 2 affiches à leurs yeux les plus représentatives que voici :

 affiche 11 (639 x 936)

Affiche préférée selon les votes  

 affiche-4--813-x-949-.jpg Affiche classée n° 2 selon les votes 

 

 BRAVO à tous les jeunes qui se sont investis dans le don du sang en organisant en outre une collecte au collège le 10 mai. Une première qui fut un succès avec 133 donneurs présentés et 24 nouveaux.

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 13:10

logo-fete-du-lac-copie-1.jpgPour cette 4ème édition de la "fête du lac" d'Entzheim du 1er mai, la Commune, l'Espace Jeunes et les associations du village ont bien fait les choses pour proposer à un public venu très nombreux des animations pour petits et grands et des démonstrations en tout genre  : chateau gonflable, tournoi de foot sixte, danses, dressage de chiens Terre Neuve, parcours en vélo, billard hollandais, pétanque, initiation tennis...

 

DSCN4004

 

Sur le stand des donneurs de sang de l'ADSBE présents chaque année, nous avons proposé avec comme en 2011 un jeu de fléchettes qui a permis à ~150 jeunes de tester leur adresse. Un gadget promotionnel a été offert à chaque participant.

 

DSCN3996 

 

C'était une bonne occasion de nouer plusieurs contacts  quelques jours avant la collecte de sang du 14 mai mais seulement 1 promesse de don a pu être enregistrée contre 3 en 2011.

 DSCN4011

DSCN4016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une des nouveautés de cette année a été la présence des 5 artistes locaux qui ont ainsi pu présenter leurs réalisations.

DSCN4021.JPG

 DSCN4019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Grâce à un temps agréable, ce fut une journée d'animation réussie pour tous > voir l'album photos

 

>> L'ADSBE remercie Elisabeth, Gabrielle, Bernard, Jean Pierre, Antoine et Pierre

pour l'animation du stand tout au long de la journée <<

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 20:53

(Publié avec l'aimable autorisation de l'ADSB de Givet dans les Ardennes)

 

Ludovic Malvoisin 19 ans : prochaine figure de proue pour défendre la cause du don du sang.

 

Les alentours de Givet abritent quelques « cas » notoires en la matière. Si le plus fameux reste Marcel Noël, plus de 270 dons du sang au compteur à 68 printemps, la jeune génération n'est pas en reste. L'Amicale des donneurs Givet, qui en 2011 a recensé 63 nouveaux donneurs et des dons en hausse de 20 %, a trouvé sa prochaine figure de proue pour défendre la cause du don du sang : Ludovic Malvoisin, 19 ans.

Domicilié à Rencennes, ce lycéen s'est fait piquer à huit reprises en 2011 pour la bonne cause. Soit le maximum autorisé ou presque pour respecter les intervalles. Rappelons que ceux-ci oscillent entre deux semaines et deux mois selon que le prélèvement concerne du sang ou du plasma. Le jeune homme, l'an dernier, a fait moitié-moitié.

 

Promesse tenue
Il explique : «Le sang, ça prend dix minutes. Le plasma, c'est plus long car une fois que le sang est prélevé, le plasma, ce liquide jaunâtre, est extrait avant que le sang sans plasma ne nous soit à nouveau injecté. En fait, on reste une heure avec l'aiguille dans le bras».

 Le don du sang, Ludovic est tombé dedans «à cause d'un héritage de la famille, mon grand frère donnait depuis ses 22 ans. Je lui avais promis de le faire au moins une fois. Légalement, on peut donner à 18 ans et un jour, je m'y suis mis deux mois après ma majorité».

 Depuis, son agenda en la matière semble consciencieusement tenu : «Le prochain don se fera le 17 février. Ensuite, ce sera pour du plasma, le 24 mars, à Aubrives».

Comment explique-t-il son assiduité, étonnante de précocité au regard de l'âge moyen des donneurs, majoritairement situés dans la tranche des 35-50 ans ? «Ça m'a plu d'aider mon prochain, ça donne bonne conscience. Et mes parents sont fiers de moi, de ma bonne volonté».

«Pour son âge, c'est énorme, un cas exceptionnel», s'enthousiasme Pierre Cucco, Président de l'Amicale des donneurs de Givet.

À son lycée, Ludovic, qui passe au printemps 2012 le baccalauréat dans la filière économique et sociale, aurait tendance à se transformer en infatigable militant, tannant ses amis pour qu'ils s'y mettent aussi.

«J'en ai convaincu quelques-uns. Pour les autres, je reviens parfois avec mes questions, s'ils ont peur de l'aiguille, etc. D'ailleurs, si dans votre article vous pouvez mettre un mot pour tenter de les convaincre». Voilà, c'est fait.

 

Ludovic-Malvoisin-ADSB-de-Givet.jpg
 
Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 18:10

  Depuis quelques années, l’Association pour le Don de Sang Bénévole d’Entzheim travaille en collaboration avec l’IUT Louis Pasteur au cours de divers projets toujours axés sur la communication, élément jugé essentiel par l’association pour promouvoir le don du sang. En apportant un œil nouveau, nous nous sommes efforcés de leur apporter notre aide.

 

nouvelle carte anniversaire ADSBE pages couvertureEn premier lieu, nous avons mis à jour la carte d'anniversaire. Cette dernière est distribuée à tous les nouveaux majeurs d'Entzheim, en priorité pour leur souhaiternouvelle carte anniversaire ADSBE pages intérieures un joyeux anniversaire, mais également pour les sensibiliser au don du sang et les convier à la prochaine collecte. Obsolète, l'ancienne version n'était plus adaptée au public visé.

Nous avons repensé la première page en utilisant un design original et également allégé les textes situés à l'intérieur de la carte afin de  retenir l’attention d’un lecteur jeune.

 

Flyer parrainage ADSBE rectoEn second lieu, nous avons développé une nouvelle opération de parrainage « Je viens accompagné(e) ». Celle ci a été lancée peut avant la collecte de mars 2012 auprès des donneurs. Le concept est simple : inciter un donneur de sang régulier à parler de son expérience du don de sang à un filleul, le rassurer, et lui proposer de donner son sang à son tour pour sauver des vies. Nous avons créé un support sous forme de flyer pour inciter un maximum de donneurs de participer à la démarche. En Flyer parrainage ADSBE versoplus de la satisfaction d’apporter du sang neuf à la Transfusion, une place de cinéma est offerte au parrain. Il en est de même pour son filleul dans la mesure où il s’agit de son premier don de sang. Ce geste a été possible grâce au partenariat signé entre l’ADSBE et le nouveau cinéma "Le Trèfle" à Molsheim, permettant ainsi à l’ADSBE d’obtenir un lot de  places de cinéma gratuites par collecte.

 

La dernière des actions menées consiste à valoriser le don de plasma en créant une plaquette plasma « Passons à la plasmaphérèse » innovante tant au niveau graphique qu’au niveau du contenu. L’objectif est d’expliquer le plus concrètement possible l’intérêt supplémentaire des dons de plasma par rapport au don de sang et d’en présenter les principales différences sous forme d’un tableau pratique très simple à consulter.

 

Recto flyer ADSBE passons à la plasma

 

 Verso flyer ADSBE passons à la plasma

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 > Les documents créés sont en ligne sur notre site <

 

  De ce nouveau projet à tiroirs confié par l’ADSBE et réalisé à 100 % que nous avons pu présenter et commenter lors de l’AG au moyen d’un diaporama, nous retirons une grande satisfaction d'avoir pu apporter notre contribution à l’association pour développer la noble cause du don du sang.

 

 Forts de la confiance que les responsables de l’association nous ont accordée, cette immersion de quelques mois dans le monde associatif restera pour nous une expérience enrichissante et humainement valorisante.  

Camille, Florian, Laurent et Philippe

Étudiants 2011-12 en 2ème année de GEA à l’IUT Louis Pasteur, Schiltigheim

  

Partager cet article
Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 21:53

Qu'il vente ou qu'il pleuve, notre prochaine Marche pour la Solidarité aura lieu le dimanche 9 septembre 2012.

 

Nous proposons 3 circuits au départ et à l'arrivée de la salle des fêtes d'Entzheim > l'affiche ci-dessous vous donnera d'ores et déjà quelques précisions.

 

Réservez déjà cette date qui permettra de vous aérer un peu tout en faisant un geste de solidarité envers notre partenaire 2012 : l'association "Coordination Handicap & Autonomie"  à qui nous dédions cette manifestation qui rassemble bon an mal an entre 300 et 400 personnes environ.

 

Venez nombreux !

 

Affiche-Marche-CHA-2012.jpg

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 20:32

Le 17 février 2012, l'ADSBE tenait sa 28ème AG à la salle des fêtes d'Entzheim en présence de 44 personnes dont quelques personnalités dont le Maire, le Président du secteur centre de l'UD 67, les responsables de l'Association CHA (bénéficiaires de la prochaine Marche pour la Solidarité) et des responsables associatifs amis.

 

Pour nous, c'est l'occasion unique de l'année pour expliquer et commenter publiquement l'évolution des dons de sang et de plasma dans notre commune dans la perspective des situations tant régionale que nationale. Mais hormis les cotés informatif et statutaire, le coté convivial n'a pas été en reste !

 

Au contraire, le plaisir de se retrouver entre donneurs et sympathisants a permis à l'assistance de passer une soirée non seulement riche en infos mais aussi chaleureuse au sein de la famille des donneurs réunie pour l'occasion.

 

 Une mention particulière à Camille, Laurent, Florian et Philippe, nos quatre étudiants de l'UIT Louis Pasteur qui, dans le cadre d'un projet tutoré avec l'ADSBE, ont créé des documents très utiles pour compléter notre boîte à outils communication : nouvelle carte d'anniversaire très "design", flyer de l'opération 2012 de parrainage "je viens accompagné(e)" et le flyer d'aide à la plasma : 

   >   voir l'article des étudiants pour relater leurs travaux pour notre association.

  > voir également mais sur notre site Internet (onglet Galerie photos) l'excellent diaporama réalisé par les étudiants pour être projeté et commenté en AG.

 

Ci-dessous, l'article paru dans notre journal régional "Les DNA" pour de plus amples informations sachant que le PV intégral de l'AG sera en ligne sur notre site Internet ainsi que les photos des personnes auxquelles des diplômés particuliers ont été remis.

 

A voir également, l'album photos en souvenir de la soirée (merci à nos photographes Firmin, Emile et à Bernard).     

                        

     MERCI A TOUS LES PARTICIPANTS

 

DNA140412_AG-ADSBE.jpg

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 23:25

TÉMOIGNAGE

Éric Lefebvre donne son sang depuis ses 18 ans. Il vient d'effectuer son centième don. Un geste gratuit, qui a sauvé la vie de sa fille. Une collecte est organisée aujourd'hui. L'occasion de se rendre utile, de 18 à 70 ans.



« Mon père donnait régulièrement son sang. Une fois majeur, j'ai suivi l'exemple. »

Éric Lefebvre est donneur depuis sa majorité. Il y a quelques jours, il s'est rendu au complexe Léo-Lagrange et a effectué son centième don. Ce père de famille de 36 ans s'y rend en moyenne cinq fois par an, et fait un don de plasma par plasmaphérèse tous les quinze jours.
« C'est un acte totalement gratuit, qui peut sauver des vies. La preuve, ça m'est arrivé », poursuit-il. Éric est père de deux enfants. Le premier, Rémi, est âgé de huit ans. La seconde est âgée de trois ans et s'appelle Léa.



 Une raison de plus pour donner son sang

La petite fille est atteinte d'une maladie génétique rare depuis sa naissance. Ce qui l'oblige à suivre un régime alimentaire strict, sans protéine. Elle est suivie par un professeur à l'hôpital Jeanne-de-Flandres, à Lille.

Le 17 juin, une tumeur est décelée dans l'un de ses reins. Le médecin lui prescrit alors quatre séances de chimiothérapie. « C'était très difficile à accepter, pour elle comme pour nous », confie Delphine, la maman. Les parents n'ont rien caché aux enfants et leur ont expliqué la situation avec des mots simples.
« Les premières séances de chimio ont été très intenses et fatigantes », explique avec émotion le papa. Amaigrie et affaiblie par le traitement, Léa a reçu une première poche de sang. « Après la transfusion, elle a repris des forces. Une raison de plus de donner mon sang » , ajoute Éric.

À la fin du mois de juillet, l'enfant a été opérée du rein. « Son physique a changé, explique Éric. Elle a beaucoup maigri et a perdu ses cheveux. » Pour la famille Lefebvre, le combat n'est pas encore terminé. Sept mois de chimiothérapie et de rayons attendent la petite fille. « Léa n'est pas à l'abri d'une autre transfusion.

 

J'espère que mon témoignage encouragera les gens à devenir donneurs. De 18 à 70 ans.

Pour un premier don, se munir d'une pièce d'identité. Ne pas se présenter à jeun.

 

Éric, ici avec son fils Rémi, témoigne pour encourager le don.


Éric, ici avec son fils Rémi, témoigne pour encourager le don.

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 22:30

 

 Trois questions à...

Mylene Laborne, 48 ans, Ploemeuroise et donneuse régulière

 

Depuis quand donnez-vous votre sang ?

Je donne mon sang depuis 2004. C'est ma soeur qui est bénévole auprès de l'Etablissement Français du Sang qui m'a convaincu de l'importance du don.

Depuis, j'essaie de donner mon sang à chaque collecte à Ploemeur. Je vais également une fois par mois au centre hospitalier de Bretagne Sud pour le don de plasma.

 

Pourquoi faites-vous tous ces dons ?

Je trouve que c'est une démarche civique. Cela permet de sauver des vies ou à certains malades d'aller mieux.

Moi, ça ne me coûte rien et donner une heure de mon temps, ce n'est vraiment pas un problème.

En plus, cela permet d'avoir un suivi médical régulier car si l'équipe détecte une anomalie quelconque, comme une anémie, on est averti.

 

Comment se déroule concrètement une séancede don ?

Finalement, c'est un geste vraiment simple. On doit d'abord remplir un questionnaire, en tout anonymat. Ensuite, on a un entretien confidentiel avec un docteur qui évalue notre état de santé. Quand on a fait cette démarche, on est accueilli sur le fauteuil, par une infirmière, pour le prélèvement.

Le prélèvement dure 10 minutes; pour le plasma, c'est un peu plus long, environ une heure.

Et, pour finir, l'équipe de bénévoles nous sert une collation pour récupérer, pour se réhydrater.

J'apprécie ce moment car on reçoit toujours un accueil très chaleureux.

On y retrouve aussi les habitués avec qui on échange.

 

 

 

(Source : Journal Ouest France  Edition Bretagne/Lorient/Ploemeur du 12 août 2011)

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 22:54

« S’il n’y avait pas des gens qui donnent du sang, mon fils ne serait peut-être pas là aujourd’hui »

 

 James Sheaff, de Val-Bélair (Québec Canada), est le père de Jean-Sébastien, adolescent qui reçu de nombreuses transfusions sanguines au cours des dix dernières années.

 

M. Sheaff sait à quel point le geste qu’il a fait en donnant du plasma, peut sauver des vies.

 

C’est sans hésiter qu’il a accepté d’expliquer son histoire et celle de son fils, dans le but d’encourager le public à participer en grand nombre à la collecte TVA et Journal de Québec, qui a lieu aux Galeries de la Capitale.

 

Atteint d’une déficience immunitaire, Jean-Sébastien a commencé à recevoir des transfusions dès l’âge de sept ans.

Son système immunitaire n’étant pas en mesure de se défendre contre les infections qui s’en prenaient à différents organes internes, comme les poumons et les intestins, Jean-Sébastien a eu besoin de gammaglobuline jusqu’à l’âge de 15 ans.

 

« C’est un produit sanguin qui venait en renfort à son système immunitaire, explique James Sheaff. Ça prend environ 25 donneurs pour être capable d’en produire 300 ml. C’est ce qui lui a permis de "passer au travers" pendant plusieurs années, même s’il avait des problèmes de santé. »

 

Il a finalement pu cesser les transfusions après une greffe de moelle osseuse de l’an dernier, opération au cours de laquelle il a également reçu de nombreuses transfusions de plaquettes.

 

 Article de Marc-André Gagnon paru dans le "Journal du Québec" le 08/09/11

 

James-Sheaff-et-son-fils-Jean-Sebastien.jpg

 

James Sheaff et son fils Jean-Sébastien, de Val-Bélair, connaissent l’importance du don de sang  © Annie T Roussel

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 21:55

Nous terminons la publication des poèmes inédits sur le don du sang et la solidarité par

 "Prenez le temps". 

Un grand merci à son auteur Laurent Le Gal de l'ADSB de Strasbourg Sud.

En espérant que vous avez apprécié ses poésies sur le thème il est vrai propice du don de soi.

  Poésie Prenez le temps-copie-1

  26385.jpg

     

Partager cet article
Repost0