Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Donneurs de Sang Benevoles Sans Frontieres
  • : Pour partage de témoignages de donneurs, de transfusés, d'opérés et de greffés, de militants associatifs en faveur du don de sang bénévole pratiqués dans de très nombreux pays. Et infos brêves.
  • Contact

Le don de sang bénévole concerne chacun d'entre nous et il n'y a pas de frontières entre donneurs et receveurs de produit sanguin. Chaque donneur peut ainsi, grâce à son geste, contribuer à sauver des vies.

Rappelons que le don de sang est anomyme, gratuit et volontaire. C'est une noble action qui unit dans un même but tous les donneurs, quelque soit leur nationalité, leur race ou leur religion.

Ainsi, c'est pour permettre aux donneurs, aux malades, greffés et accidentés ayant eu besoin d'une transfusion sanguine, aux militants du don de sang bénévole et à toute personne sympathisante de se rapprocher et de communiquer, que l'Association pour le Don de Sang Bénévole d'Entzheim (en sigle ADSBE) [67 - Alsace France] a souhaité mettre à disposition ce Blog OUVERT A TOUS en complément de son site Internet :
www.adsb-entzheim.asso.fr 

D'où que vous soyez dans le monde, merci de nous poster sans attendre vos commentaires, de nous faire part de vos expériences, d'une information,conseils et pensées...

Pour cela, rien de plus simple, choississez le thème qui vous intéresse 
et exprimez vous.

                         A vous la parole !

 images_don_sang.jpg
 

English version

Recherche

Zéro carbone

un arbre grâce au petit geste écolo de mon blo

22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 13:53

 

A COLMAR, Christian a donné 500 dons du sang en 40 ans

 

La première fois, il a donné son sang contraint. C’était en 1974, Christian Menou était bidasse au 152è régiment d’infanterie à Colmar. Depuis, il en a rempli des poches. 325 litres en 39 ans ! Et du groupe A + en plus, le plus utilisé avec le 0 +. Certains donnent des conférences, d’autres du fil à retordre, l’homme de Grussenheim donne du sang. Sang, plasma, plaquettes, dans le Christian, tout est bon. Même s’il se voit davantage en fournisseur de plasma. On peut donner son sang tous les deux mois, le plasma tous les 15 jours, les plaquettes une fois par mois. Et Christian, le don dans le sang, s’y tient scrupuleusement.

À l’établissement du sang à Colmar (EFS), il est un peu chez lui. « On sait quel programme mettre à la télé pendant le prélèvement, avoue Muriel l’infirmière, quelle boisson lui servir… » Parce qu’on est bien reçu à l’EFS. Lui sait quel bras présenter à la seringue, suivant l’infirmière qui va le piquer.

« On doit même parfois le tempérer »

Christian vient tous les 15 jours, tutoie le docteur Forny, responsable départemental des prélèvements, envoie des cartes postales… On l’a déjà vu offrir 450 millilitres de sang ou 650 de plasma un 24 ou un 31 décembre.

À l’EFS, il est le « donneur idéal », celui qu’on n’a pas besoin de relancer : « On doit même parfois le tempérer », confie le docteur Forny. « Chaque année, je regarde mon calendrier et je coche le jeudi, tous les 15 jours », explique le fidèle. Le jeudi, c’était avant, du temps où il était boulanger, son jour de liberté. Aujourd’hui, à 60 ans, quand il ne livre pas ses globules, Christian livre les journaux à 4 h du matin.

500 dons, le besoin quotidien en Alsace

Pour son 500e don hier, Christian a reçu un panier garni. De quoi reconstituer le stock de globules. Il est champion d’Alsace de la discipline en activité, une dizaine d’Alsaciens ayant dépassé les 400 dons. Un Bas-Rhinois pointe à 534 dons mais est retiré des affaires. Christian montre ses veines en moyenne deux fois par mois alors que le donneur moyen en Alsace vient deux fois par an.

Combien de temps va-t-il maintenir ce rythme ? « Tant que ma santé me le permettra », dit-il. C’est donc la barrière légale des 71 ans qui provoquera sans doute le tarissement de la source de Grussenheim. Il refuse le titre de « champion » et ne voit rien d’exceptionnel dans le déversement de ses centaines de litres et sa régularité de goutte à goutte. C’est la modestie du champion.

L’Alsace championne de France mais…

Ses 500 dons représentent la consommation journalière en Alsace, région qui affiche la proportion de donneurs la plus importante de France mais en proie à un tassement des dons : « On le ressent depuis l’été, détaille Liliane Schuhmacher, présidente de l’union des donneurs de sang du Haut-Rhin, c’est notamment dû au repli sur soi dans une période de sinistrose ambiante ».

L’Alsace a besoin de 600 donneurs chaque jour. Christian appelle à la mobilisation générale : « Si tous ceux qui se disent prêts à donner venaient ne serait-ce qu’une fois par an, ce serait déjà bien ! » Il viendra encore deux fois avant la fin de l’année.

 

par Ph.M. publié dans les DNA du 22/11/2013

 

  500-e-don-pour-christian-entoure-de-muriel--a-gauc-copie-1.jpg  

500 e don pour Christian, entouré de Muriel (à gauche), le docteur Forny et Liliane Schuhmacher.  

PHOTO DNA – LAURENT HABERSETZER

 

Partager cet article

Repost0

commentaires