Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Donneurs de Sang Benevoles Sans Frontieres
  • : Pour partage de témoignages de donneurs, de transfusés, d'opérés et de greffés, de militants associatifs en faveur du don de sang bénévole pratiqués dans de très nombreux pays. Et infos brêves.
  • Contact

Le don de sang bénévole concerne chacun d'entre nous et il n'y a pas de frontières entre donneurs et receveurs de produit sanguin. Chaque donneur peut ainsi, grâce à son geste, contribuer à sauver des vies.

Rappelons que le don de sang est anomyme, gratuit et volontaire. C'est une noble action qui unit dans un même but tous les donneurs, quelque soit leur nationalité, leur race ou leur religion.

Ainsi, c'est pour permettre aux donneurs, aux malades, greffés et accidentés ayant eu besoin d'une transfusion sanguine, aux militants du don de sang bénévole et à toute personne sympathisante de se rapprocher et de communiquer, que l'Association pour le Don de Sang Bénévole d'Entzheim (en sigle ADSBE) [67 - Alsace France] a souhaité mettre à disposition ce Blog OUVERT A TOUS en complément de son site Internet :
www.adsb-entzheim.asso.fr 

D'où que vous soyez dans le monde, merci de nous poster sans attendre vos commentaires, de nous faire part de vos expériences, d'une information,conseils et pensées...

Pour cela, rien de plus simple, choississez le thème qui vous intéresse 
et exprimez vous.

                         A vous la parole !

 images_don_sang.jpg
 

English version

Recherche

Zéro carbone

un arbre grâce au petit geste écolo de mon blo

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 20:53

(Publié avec l'aimable autorisation de l'ADSB de Givet dans les Ardennes)

 

Ludovic Malvoisin 19 ans : prochaine figure de proue pour défendre la cause du don du sang.

 

Les alentours de Givet abritent quelques « cas » notoires en la matière. Si le plus fameux reste Marcel Noël, plus de 270 dons du sang au compteur à 68 printemps, la jeune génération n'est pas en reste. L'Amicale des donneurs Givet, qui en 2011 a recensé 63 nouveaux donneurs et des dons en hausse de 20 %, a trouvé sa prochaine figure de proue pour défendre la cause du don du sang : Ludovic Malvoisin, 19 ans.

Domicilié à Rencennes, ce lycéen s'est fait piquer à huit reprises en 2011 pour la bonne cause. Soit le maximum autorisé ou presque pour respecter les intervalles. Rappelons que ceux-ci oscillent entre deux semaines et deux mois selon que le prélèvement concerne du sang ou du plasma. Le jeune homme, l'an dernier, a fait moitié-moitié.

 

Promesse tenue
Il explique : «Le sang, ça prend dix minutes. Le plasma, c'est plus long car une fois que le sang est prélevé, le plasma, ce liquide jaunâtre, est extrait avant que le sang sans plasma ne nous soit à nouveau injecté. En fait, on reste une heure avec l'aiguille dans le bras».

 Le don du sang, Ludovic est tombé dedans «à cause d'un héritage de la famille, mon grand frère donnait depuis ses 22 ans. Je lui avais promis de le faire au moins une fois. Légalement, on peut donner à 18 ans et un jour, je m'y suis mis deux mois après ma majorité».

 Depuis, son agenda en la matière semble consciencieusement tenu : «Le prochain don se fera le 17 février. Ensuite, ce sera pour du plasma, le 24 mars, à Aubrives».

Comment explique-t-il son assiduité, étonnante de précocité au regard de l'âge moyen des donneurs, majoritairement situés dans la tranche des 35-50 ans ? «Ça m'a plu d'aider mon prochain, ça donne bonne conscience. Et mes parents sont fiers de moi, de ma bonne volonté».

«Pour son âge, c'est énorme, un cas exceptionnel», s'enthousiasme Pierre Cucco, Président de l'Amicale des donneurs de Givet.

À son lycée, Ludovic, qui passe au printemps 2012 le baccalauréat dans la filière économique et sociale, aurait tendance à se transformer en infatigable militant, tannant ses amis pour qu'ils s'y mettent aussi.

«J'en ai convaincu quelques-uns. Pour les autres, je reviens parfois avec mes questions, s'ils ont peur de l'aiguille, etc. D'ailleurs, si dans votre article vous pouvez mettre un mot pour tenter de les convaincre». Voilà, c'est fait.

 

Ludovic-Malvoisin-ADSB-de-Givet.jpg
 

Partager cet article

Repost0

commentaires