Cela se passe déjà au Rwanda depuis 2016 et maintenant au Ghana pour livrer à des hôpitaux reculés des poches de sang mais aussi médicaments et vaccins.

Ce type d'engin autonome très rapide est capable de voler jusqu'à 150 km de distance et transporter jusqu'à 1.5 kg soit 3 poches de sang qui sont parachutées à destination. 

Pour sauver des vies, chaque seconde compte par exemple en cas d'accouchement où les hémorragies sont responsables d'un tiers des décès dans certaines régions éloignées d'Afrique.